Comment attacher un mousqueton ?

0

En débutant l’alpinisme ou l’escalade, on fait la connaissance de tout le matériel nécessaire pour sa sécurité. Le baudrier, les cordes, les chaussons, mais aussi les mousquetons. éléments essentiels dans cette pratique, ils ne sont pas à choisir à la légère. Pour être informé(e) au mieux, laissez-vous aiguiller.

Quels types de mousqueton existe-t-il ?

Il existe deux types de mousqueton :

Le mousqueton de sécurité : utilisé en relais, via ferrata ou sur les appareils d’assurage. Il est doté d’un dispositif de verrouillage, à vis, à virole ou à bague, offrant plus de sécurité.

Le mousqueton de progression : il est utilisé pour les coinceurs et sert dans la composition des dégaines. Le seul point de sécurité réside en son doigt. Il peut être droit, et sera à placer au niveau de point d’assurage, ou il peut être courbe, et sera à placer à l’autre bout de la dégaine. Disposant d’une ouverture plus grande, il facilite l’introduction de la corde.

Quels sont les dispositifs de verrouillage ?

Les différents mécanismes de verrouillage sont :

La vis : le classique, fiable car ne craignant pas les intempéries, de plus, il est manipulable avec des gants. Il reste le mécanisme le plus apprécié autant par les pros que par les débutant(e)s.

La virole automatique : utilisée pour plus de sécurité, cependant, son ouverture se fait avec plusieurs manipulations, oA? vous devez, par exemple, baisser la virole avant de la tourner pour déverrouiller le système de sécurité. Ce dispositif est difficile à utiliser à une main et s’il n’est pas excellemment entretenu il risque de se bloquer, particulièrement en cas de gel.

La bague : plusieurs variétés existent, mais le principe reste le même: il vous faudra descendre la bague pour déverrouiller, il est donc plus facile de s’en servir. Cependant, il reste aussi sensible que la virole aux intempéries, à l’exposition à la poussière ou à l’humidité et ne résiste pas longtemps à un mauvais entretien.

Quelles formes existe-t-il ?

Dans la famille des mousquetons, 3 formes existent :

L’asymétrique, pour l’assurage ou le rappel, en forme de D, il donne plus de liberté de mouvement aux doigts, et sa forme renforce sa résistance.

Le HMS (Half Middle Snap) ou poire, spécialement fabriqué pour pouvoir utiliser avec des nœuds volumineux (comme le demi cabestan, entre autres…), il permet une sécurité d’assurage lors d’un rappel. En grande taille, il sera encore plus facile à utiliser.

Les mousquetons symétriques, sont résistants, mais n’ont qu’une petite ouverture, et sont ainsi plus utilisés pour se servir d’une poulie que pour l’escalade. Ils restent toutefois indispensables pour certaines manipulations, comme le mouflage.

De manière générale, si vous ne savez pas quel modèle de mousqueton d’escalade choisir, les modèles en forme de D sont les plus sécurisés et les plus sécurisants. Légers et facilement installés dans le sac, ils ne prennent que peu de place, mais sont nécessaires à la sécurité des grimpeurs et des grimpeuses. Pour être sûr(e) de votre choix, faites appel à un(e) professionnel(le) qui pourra vous conseiller au mieux selon votre pratique et les milieux dans lesquels vous évoluez.

No comments

A lire sur Mountain Spirit

ARVA

Top 5 des ARVA

n aimerait ne jamais avoir à s’en servir, pourtant, le ARVA (Appareil de Recherche de Victime d’Avalanche) fait partie des indispensables de sécurité en hors piste. Aujourd’hui ...