Les petits tracas de la randonnée

0

En randonnée, il peut arriver différents petits tracas, plus ou moins importants, mais qu’il est essentiel de pouvoir gérer convenablement. Voici donc quelques conseils.

Les petits soucis de santé et d’hygiène

Les ampoules : premiers mal du randonneur, les ampoules surviennent malgré un bon équipement. Pensez donc à avoir toujours sur vous des pansements spéciaux pour les ampoules, ainsi qu’une paire de chaussettes de secours, ca peut servir. Si vous n’en avez pas, nous vous conseillons d’échanger vos chaussettes de pieds et / ou de les retourner pour limiter les frottements au même endroit.

La chute : en cas de chute, vous devez absolument pouvoir contacter les secours. Ayez toujours sur vous un téléphone qui capte, un talkie, une balise, etc. Pensez aussi à apprendre comment faire une attelle en pleine nature, ca peut toujours servir.

Déshydratation / Hypoglycémie : un défaut ou une mauvaise alimentation peut être à l’origine de troubles. Buvez et mangez correctement pour les éviter. Si une crise survient, vous devez toujours avoir sur vous de l’eau et des barres énergétiques pour y remédier. Prenez quelques minutes de pause avant de repartir.

Courbatures : pour éviter ce genre de tracas, mieux vaut penser aux étirements avant et après chaque balade. Si cela vous arrive en plein trek, ayez toujours sur vous du paracétamol pour soulager la douleur et des crèmes ou sprays décongestionnants.

Les petits besoins : certes vous savez certainement comment procéder. Toutefois, vous risquez d’oublier quelques détails vis-à-vis de la nature. Pensez notamment à vous éloigner des sentiers, à creuser un trou de 15cm et à recouvrir vos « affaires » autant que possible. Evitez au maximum les zones de cours d’eau. Essayez aussi d’avoir toujours sur vous du papier biodégradable (évitez les mouchoirs), sinon utilisez ce que la nature vous offre (en choisissant judicieusement). Pour les femmes, nous rappelons qu’il est interdit de jeter en pleine nature ses protections féminines. Prévoyez donc un sac pour emporter vos déchets ou passez à la coupe menstruelle.

Les rencontres animales

Avec des insectes : après chaque journée de randonnée, pensez à vous inspecter sous toutes les coutures pour repérer les traces et piqûres d’insectes et les traiter en conséquence. Il est important de tout bien désinfecter pour éviter les maladies. Faites également très attention aux tiques, porteurs de la maladie de Lyme. Dans tous les cas, utilisez toujours des répulsifs lors de randonnée en forêt.

Avec un serpent : en cas de morsure, ne paniquez pas. Mettez le membre mordu au repos, enlevez tout ce qui peut faire garrot (bijoux, ceinture…) et appelez les secours.

Avec un ours / loup / autre animal sauvage potentiellement dangereux : en règle générale, évitez les autant que possible et ne croisez pas leur regard. Si vous vous faites surprendre, réagissez calmement, partez dans la direction opposée sans geste brusque, sans tourner le dos et sans cri. Si vous avez de la nourriture sur vous, posez la doucement par terre et éloignez-vous.

Avec un patou : les chiens de troupeau, et notamment les patous (Montagne des Pyrénées) peuvent parfois apparaitre au détour d’un sentier. S’ils ne sont généralement pas agressif, mieux vaut prendre des précautions. La première étant de ne pas s’approcher trop près sans raison. Si vous êtes obligé de vous approcher, faites-le doucement, sans paniquer. Le chien peut venir à votre rencontre, vous suivre et vous sentir : ignorez-le. S’il se met à aboyer ou à devenir menaçant, éloignez-vous lentement et calmement. Dans tous les cas : ne le considérez pas comme un chien de compagnie, ne tentez pas de le caresser ou de le nourrir.

No comments

A lire sur Mountain Spirit

fête de la montagne

Fête de la Montagne 2015

Après la fête de la musique et la fête du cinéma, ce week-end, nous avons fêté la montagne ! La fête de la Montagne Depuis maintenant 3 ...