5 randonnées parmi les plus difficiles de France

0
La randonnée est l’un des sports préféré des français dont la Fédération compte plus de 230 000 adhérents. Pourquoi ? Parce que notre territoire, avec ses plaines, ses massifs et ses littoraux, offre aux randonneurs débutants ou chevronnés, un formidable terrain de jeu. Dans les mêmes massifs cohabitent des randos familiales avec des randonnées pouvant être très techniques. Zoom sur les randonnées les plus difficiles de France.

Dans les Vosges, l’ascension du Hohneck.

Le sentier des Roches est une randonnée qui demande une extrême vigilance et d’être bien équipé. Ce n’est pas le temps de randonnée qui est ardue, 5h pour 15 km, mais la densité des difficultés qui est physiquement éprouvante, surtout pour les articulations avec des sentiers pierreux à flanc de montagne et des montées escarpées.

Les sentiers alpins du Grand Salève dans le Jura.

Le massif du grand Salève propose aux randonneurs expérimentés des randonnées cotées de T4 (randonnées alpines) à T6 (randonnée alpine difficile) en passant par T5 (randonnée alpine exigeante). Il est indispensable d’être parfaitement équipé, et de ne pas oublier son piolet de randonnée et des cordes.

Le GR54 en Savoie, le plus difficile des Alpes.

Avec ses 176 km, ses 14 cols à franchir dont l’Aup Martin à 2761m et la Muzelle à 2130 m, et ses 12 800 m de dénivelés, le GR54 s’adresse à des randonneurs aguerris. Ouvert et balisé depuis le printemps 1954, il fait le tour de l’Oisans en traversant le Parc National des Ecrins sur deux départements l’Isère et les Hautes Alpes.

Les Bains de Panticosa dans les Pyrénées.

Quelques chiffres : 11.2 km, 779 m de dénivelé positive, 1293m de dénivelé négatifs, 7h de montée, 8h de descente. Si on ajoute qu’il faut passer le col de Tebarray et le glacier de l’enfer, tout est dit. Cette randonnée, qui s’adresse aux meilleurs de la discipline, débute au refuge de Respomuso.

Le difficile et mythique GR20 corse.

16 jours d’efforts et 177 kilomètres permettent aux randonneurs expérimentés de traverser la Corse du Nord au Sud, de Calvi à Porto-Vecchio. Si le Nord est beaucoup plus difficile, le sud est plus accessible. La difficulté de ce GR est le temps de parcours, les difficultés techniques au Nord, et les importants et rapides changements de météo.

N’oubliez pas avant de partir en randonnée : prévenez votre entourage de l’itinéraire que vous avez choisi, soyez correctement équipés et au mieux de votre forme, et surtout ne vous surestimez pas et ne sous estimez jamais la montagne.

No comments

A lire sur Mountain Spirit

ARVA

Top 5 des ARVA

n aimerait ne jamais avoir à s’en servir, pourtant, le ARVA (Appareil de Recherche de Victime d’Avalanche) fait partie des indispensables de sécurité en hors piste. Aujourd’hui ...